Yaounde-Douala : A Quoi rêvent les futurs architectes au Cameroun ? Workshop VilleLabo Douala (Nvbre 2016) / Masters Ecole Supérieure d’Architecture du Cameroun de Yaoundé (Nvbre 2015)

Yaounde- Exposition Architecture des Indépendances-Manuel Herz-Photos :Iwan Baan,Alexia Webster Goethe Institut -Decembre 2016
2 février 2017

La récente Ecole d’Architecture de Yaoundé a produit ses trois premiers masters en Novembre 2015. Ce fut l’occasion lors des soutenances, de s’imprégner des sujets de préoccupation des étudiants. Ces travaux ont été représentés parmi d’autres lors du Workshop Ville Labo à Douala en Novembre 2016.

La problématique de l’urbanisme est récurrente. Comment, faire avec l’existant si prégnant, si dégradé, mais si vivant ; restructurer sans tout refaire ; éviter la banalisation de sîtes aux histoires différentes et riches ; mettre en valeur ces acquis pour le bien des usagers? Ces thématiques sont fécondes d’interrogations dont les réponses sont une quête de sens. Le projet sur la Briqueterie cherche à recréer un maillage d’espaces en accord avec l’histoire du quartier et le profil socio-culturel de ses habitants. Celui, en bordure d’un plan d’eau est présenté de manière onirique par une maquette toutes en courbes. Le dernier porte sur Nlongkak, le premier quartier urbain moderne à caractère social des années 60. Ce modele a été implanté dans bon nombre de villes francophones .Il s’agit de décoder ses transformations et de le faire évoluer en eco-quartier.

Les logements proposés pour les pêcheurs à Douala (Youpwe) sur pilotis sont conçus autour de l’idée de les organiser en les regroupant, de les améliore ou transformer avec des extensions possibles. Il en résulte des constructions légères génériques dont le concept pourrait aussi être appliqué à de l’habitat de villégiature ou hôtelier. Le projet d’amélioration de l’existant me semble être l’étape nécessaire à traverser avant tout réel changement.

Le projet de gare maritine est novateur dans sa fonction car inexistant actuellement, tout se faisant à quai et à l’air libre. Coupler la fonction de gare et de marché serait utile vu que le passage crée un espace de rencontres voire marchand. La forme circulaire et les matériaux projetés du volume du marché renvoient à une convivialité bienvenue. Cette forme est facilement intégrable et pourrait être ramenée à des échelles différentes suivant les quartiers.

La raie géante symbolisant le grand marché aux poissons donne un aspect OVNI au bâtiment. Quel en serait son aspect nocturne ? Les projets retenus s’inscrivent dans une dynamique d’observation avant de modifier ou bouleverser des lieux et pratiques établis afin d’en améliorer les usages .

 

 

 

Yaounde-Douala : A Quoi rêvent les futurs architectes au Cameroun ?

Masters Ecole Supérieure d’Architecture du Cameroun de Yaoundé (Nvbre 2015)

                                  Workshop VilleLabo Douala (Nvbre 2016)

Daniele Diwouta Architecte
Daniele Diwouta Architecte
http://ddiwouta-architect.com

2 Comments

  1. Nde Forcob dit :

    Great start for local students, can’t wait to see the product of future graduates…still expensive tuition though!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *